MARLÈNE TISSOT ET LA POESIE

Publié le par Mireille Disdero

 

Aujourd’hui c’est poésie :

La fille qui murmure à l’oreille des emmerdes

 

Bonne nouvelle : la poésie est vivante et les poètes aussi. Pas tous bien sûr, mais beaucoup d’entre eux ont bon pied, bon œil – et bonne descente.

La poésie contemporaine a ses auteurs, ses stars, ses loosers, et pas mal d’artisans qui déploient ou rabotent les mots pour en faire d’iconoclastes poésies qui vous emportent au diable ou simplement éclairent votre quotidien d’une lumière que personne jusque là n’avait pensé à allumer.

Marlène Tissot habite Valence, elle est jeune, blonde, timide et taiseuse, mais une plume entre les mains (enfin, à mon avis, c’est un clavier d’ordinateur mais l’image est moins romantique) elle devient cinglante, parfois acide, toujours fragile sur la ligne blanche où elle se tient en équilibre, l’âme nue.

Lire la suite de l'article d'Hélène Dassavray, ICI

Publié dans POETES, ECRIVAINS...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 30/10/2014 10:12

Bonjour Jean-Luc,

Ah oui !! ;)

jean-luc saint-marc 29/10/2014 17:20

taper son texte sur un clavier avec LE POING si ce n'est aisé, c'est au moins intéressant.
La nana s'en sort bien !!

:-D