LE DERNIER AMOUR DU PRINCE GENGHI

Publié le par Mireille Disdero

LE DERNIER AMOUR DU PRINCE GENGHI

Je vais mourir, fit-il péniblement. Je ne me plains pas d'un sort que je partage avec les fleurs, avec les insectes, avec les astres. Dans un univers où tout passe comme un songe, on s'en voudrait de durer toujours. Je ne me plains pas que les choses, les êtres, les cœurs soient périssables, puisqu'une part de leur beauté est faite de ce malheur. Ce qui m'afflige, c'est qu'ils soient uniques.

Le dernier amour du prince Genghi, Marguerite Yourcenar

Nouvelles Orientales

Publié dans CITATIONS

Commenter cet article