PRINCESSE LAQUE FRANÇOISE MALAVAL

Publié le par Mireille Disdero

PRINCESSE LAQUE FRANÇOISE MALAVAL

PRINCESSE LAQUE

AUTEUR : PATRICE FAVARO
ILLUSTRATEUR : FRANÇOISE MALAVAL
EDITEUR : SYROS
Octobre 2005
Album à partir de 8 ans
 
Fille d’artisan, la jeune Birmane Princesse Laque est surnommé ainsi de par son habileté à décorer les objets réalisés par son père. Le tyrannique roi la force à travailler pour lui. Dans le plus grand secret, elle réalise des décors illustrant la souffrance duson message sont passés et les autres artisans fabriquent des décors similaires aux siens. Le roi se suicide.

Cette histoire peut d’abord être un beau conte traditionnel, pourquoi pas birman. Mis en relation avec l’actualité géopolitique, il prend une résonance particulière : Princesse Laque est un reflet de Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix 1991. Depuis la fin des années 1980, cette dernière n’a cessé, par les voies politiques légales, de tenter de s’opposer à la dictature birmane. Elle reste encore aujourd’hui assignée à résidence : sa liberté de parole lui a valu, comme Princesse Laque, d’être prisonnière dans son pays. C’est dire l’intelligence et l’aspect militant de cet album, réalisé en partenariat avec Amnesty International. Les illustrations de Françoise Malaval, pointillistes et richement colorées, choisissent d’aplanir les perspectives et adoptent des points de vue originaux (en hauteur, gros plans…). Ces caractéristiques sont un rappel aux décorations orientales et à celles des objets en laque… Pleines pages, elles montrent des corps souples et stylisés : un merveilleux accompagnement à un texte court et sobre, qui vise à l’essentiel de son propos. L’association de deux talents au service d’une cause pour laquelle on ne cessera jamais d’espérer…


Sophie Pilaire

Ma compagne, ma complice, mon âme soeur, Françoise Malaval-Favaro s'en est allée ce vendredi 21 octobre... Patrice Favaro

Beaucoup de talent, une belle personne... mais le temps est bien court. Elle n'est plus là.

Mireille.

Commenter cet article