NOUVELLE CHRONIQUE DANS BABELIO

Publié le par Mireille Disdero

Dans Babelio, le 4 mai 2017, Cathe chronique Orient extrême. Un grand merci à elle !

Mireille Disdero nous propose un recueil de cinq nouvelles sur la vie d'adolescents en Asie du Sud-Est. Pauvreté, misère, mais aussi prostitution et violence, ce sont des témoignages de ce qu'elle a dû voir car elle a vécu dans ces pays. 
La nouvelle le plus longue présente Sinoun, une adolescente vendue par sa famille pour quelques sacs de riz et un smartphone. Soi-disant pour un travail de domestique en Malaisie, en réalité pour être à l'entière disposition de son patron. Elle s'enfuit de cet enfer et revient chez ses parents en état de choc. Pour sa famille c'est une honte qu'elle revienne ainsi et il n'y aura que sa soeur pour essayer de la sauver en s'enfuyant avec elle.
Dans une autre nouvelle très sombre, un adolescent (européen ?) revient à Bali après y avoir passé des vacances avec ses parents. Il a été traumatisé par la vue d'une jeune adolescente de l'âge de sa soeur en train de se prostituer. Naïvement il veut revenir la sauver et ensuite faire des études de médecine (comme le souhaite son père) mais pour travailler dans l'humanitaire et aider les plus démunis.
Mireille Disdero réussit à exprimer sans pathos la misère qui guette les adolescentes les plus pauvres sous forme de maltraitance et de prostitution. Pourtant une faible lueur d'espoir (très faible) apparaît dans chaque nouvelle. Il y a beaucoup de malheur mais aussi la volonté individuelle de s'en sortir ou au moins d'aider les autres à le faire. Beaucoup de sensibilité et d'émotion dans ce récit très fort (comme tous les romans de cet auteur). Cathe

Publié dans NOTES DE LECTURE

Commenter cet article