Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BAALBEK- HELIOPOLIS, LIBAN

Baalbek est le nom d'une antique ville du Liban qui m'a fait rêver, longtemps, quand j'étais enfant. Baalbek puis Héliopolis, la Ville du soleil. Une belle cité d'abord phénicienne, située du côté de la chaîne montagneuse de l'Anti-Liban, à 85 kilomètres...

Lire la suite

J'APPRENDS LA LUMIERE PAR COEUR

En mai. Les tiges de genêts dégrafent mon cœur. C’est la nostalgie, bien avant l’aube d’été. Cette sensation d’avoir déjà traversé la mort, la mort d’une fleur étendue dans les gravillons d’un bord de route. A l’infini je poursuis l’image du coquelicot....

Lire la suite

CARNETS DE VOYAGE, ELLE

BUDAPEST en DECEMBRE Impression fugitive, fantôme d'être. Être de ces rues, de cette terre rugueuse de froid. Elle, avec ses yeux d'amande verte a couru jusqu'à mon instant, pour déposer dans le panier des jours cette image d'une grande femme au regard...

Lire la suite

LE VENT S'EST LEVE

Le vent s'est levé depuis les sables anciens. Chaque mot emporte un brin de moi et m'efface, me perd dans le vent, aux voiles de mes bras. Je vole dans l'air de la vie qui étreint, étouffe les naissances et la voix. Chaque jour vient chargé de nouvelles...

Lire la suite

POESIE : CONCOURS 2007

Rencontres Européennes-Europoésie, joel.f.conte@wanadoo.fr Association Terpsichore, poésie.terpsichore@wanadoo.fr nous informent : Concours Poésie 2007 Date limite d’envoi : 30 Mars 2007 Remise des prix : Mai 2007 à Paris Récompenses : diplômes, coupes,...

Lire la suite

DECROISSANCE, DE DANIEL BROCHARD

Décroissance L'ignorance est un des pires fléaux. A chaque instant, je me demande ce que je ne sais pas. Avoir bonne conscience, c’est déjà se condamner aux yeux du Bien. Que faire sinon être révolté ? « On est tous responsables de notre planète » clame...

Lire la suite

PAROLE DE SABLE

DE ROGER GONNET Vers une Lumière ménagère, vive et bien pressée, Courant les lieux mutants, nous étendrons les bras. Nous referons des espaces de clarté et des marchés de mots qui parleront du soleil, de la couleur de l'eau. Parole de sous-bois, de pierre...

Lire la suite

LES RUINES DE L'INDIFFERENCE

Les âmes proches devraient habiter le même soleilElles bâtiraient du jour avec la nuitL'intuition des rendez-vous de vie Les ruines de l'indifférence

Lire la suite

EN MEDITERRANEE

Il y aurait, il y aurait l'effondrement d'un escalierdans la maison des laveset le viol des couleurssur des frissons lavandes en Méditerranée On dirait, on dirait ce n'est qu'un été à brûler ou à prendre l'esprit du soufre à tirer de la cendre Tu descendrais,...

Lire la suite

ATTILA JOZSEF - POETE HONGROIS

J’habite près du chemin de fer. Par icibien des trains vont et viennent, et de temps à autreje regarde les fenêtres lumineuses planer dans l’obscurité ouatée.Ainsi les jours illuminés qui s’enchevêtrentfilent dans l’obscurité sans fin à jamais.Et je suis...

Lire la suite
1 2 3 > >>

Archives

À propos

Roman, poésie, littérature jeunesse, le blog de Mireille Disdero, auteur.