Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLEUE COMME L'ENFER

Passeur d'Indigo - Amateur de texte tissu - Rivière d'encre sur les doigts Underwood - Ma machine à t'écrire au langage liquide - Plante un port bleu Méditerranée - Je suis bleue comme l'enfer... Myriem Roussel

Lire la suite

JE SUIS DE CETTE NUIT...

De Philippe Landreau Je suis de cette nuit des trains ensommeillés qui passent des frontières, où des hommes ayant enfoui très loin en eux le mot « désir » et cessé de croire qu'embarquer fut possible, n'écoutent qu'à peine les rumeurs des gens pressés...

Lire la suite

MUSTEK - PRAGUE

Mustek Prague Dans ses yeux, des icebergs rêvent froid. Ne plus parler. Voix recroquevillée. Se traîner à genoux pour user le trottoir, son visage enneigé, la douceur au fond du caniveau. Perdre sa langue, oublier les mots, se sauver. S'abîmer comme on...

Lire la suite

MES FLEURS DE CHIENS

Je vous signale la possiblilité d'une... lecture dense et singulière, comme je les aime, et la possibilité d'imprimer le recueil sous le format de la collection Bandonéon : Mes fleurs de chiens, recueil de textes de Ludo Kaspar à télécharger ici Ou sur...

Lire la suite

SOUS LE SIGNE DU SCORPION

Dans Carnet de routes du Sahara, de Hervé GRILLOT Quand l’homme est exposé au pire, sans pouvoir réagir, Ce peut être le pire qui le sauve, sans pouvoir dire pourquoi... On construit rarement une route là où tout le monde se presse. Par exemple, cette...

Lire la suite

VISION DE NUIT

-- I would shelter youKeep you in lightBut I can only teach youNight vision -- S. Vega, Solitude standing Un herbierempli de mots séchés au soleil Le chemin muletier escarpé vers le jour Des fenêtres aveugles aux sens de la vie Quelques verres perdus...

Lire la suite

BONHEURS A RECULONS

Tout coule délicatement à travers les doigts de la mer Dans son herbe d'algues sous le vent je cours et les heures sont des bonheurs à reculons qui se détachent à mesure que j'avance Plage de Port-Saint-Louis, Camargue Et sur moi le soleil en extrait...

Lire la suite

DU CIEL VENISE EST UN POISSON

San Zaccaria, Venise - mai 2004 Grimpant aux terrasses des cafés, le voyage farde un rio serpentin. Miroir, je te vois. Dans l’âtre où crépitent les souffrances et le tendre des regards. Onzolo, je te vois. Transparent ancêtre, malgré les masques et le...

Lire la suite

VENISE

Venise et L'orage, mai 2004 Tant de lions couchés devant le seuil des portes,Tant d'aiguilles de bois, de dentelles de fer,De dentelles de marbre et de chevaux en l'air ?Où vit-on tant de fruits qu'on charge et qu'on décharge ?Tant de Jésus marcher sur...

Lire la suite

TRAIN DE VIE - MINUSCULE

Un jour, il nous arrive quelque chose qu'on ne peut pas empêcher et qui tranche en quelques heures le cordon vivant de notre existence. Le silence qui suit après, en soi, est destructeur. La vie sans majuscule. Dans le train à l’arrêt, j’attends. Je regarde...

Lire la suite
1 2 3 > >>

Archives

À propos

Roman, poésie, littérature jeunesse, le blog de Mireille Disdero, auteur.