Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

NOUVEAUX DÉLITS N°49

Publié le par Mireille Disdero

NOUVEAUX DÉLITS

Revue de poésie vive et dérives

Numéro 49

Oct. Nov. Déc. 2014

 

En guise d’édito :

Le missionnaire européen était assis accroupi avec les Indiens Hurons en grand cercle autour d’un feu de camp. C’était une position à laquelle il n’était pas habitué, et il avait le sentiment qu’elle ne l’aiderait pas à convaincre les Indiens de partager son point de vue. Néanmoins il leur a exposé courageusement l’idée selon laquelle il n’était pas un mais deux. En l’entendant les guerriers ont éclaté de rire et ont commencé à jeter de gros bâtons et de la poussière dans le feu. Un étrange mélange de terreur et de ressentiment a alors envahi le cœur du missionnaire. Lorsque les rires ont cessé, il a poursuivi son exposé. Avec patience, il a expliqué aux sauvages que ce corps fait de chair et de sang qu’ils voyaient assis devant eux n’était qu’une coquille extérieure, et qu’en lui un corps invisible plus petit habitait, qui un jour s’envolerait pour vivre dans les cieux. Les Hurons ont gloussé de plus belle, en se faisant des signes de tête entendus tout en vidant les cendres de leurs pipes en pierre dans le feu crépitant. Le missionnaire avait le sentiment d’être profondément incompris, et était sur le point de se lever pour regagner sa tente, vexé, lorsqu’un vieil homme près de lui l’a arrêté en lui saisissant l’épaule. Il lui a expliqué que tous les guerriers et les chamans présents dans le cercle connaissaient l’existence de ces deux corps et qu’ils avaient également de petits êtres qui vivaient en eux, au cœur de leurs poitrines, et qui s’envolaient eux aussi au moment de la mort. Cette nouvelle a réjoui le missionnaire, et l’a convaincu que les Indiens étaient désormais sur le même chemin spirituel que lui. Avec un zèle renouvelé, il a demandé au vieil homme où, selon son peuple, ces petits êtres intérieurs s’en allaient. Les Hurons ont tous recommencé à rire, et le vieil homme a désigné du doigt la cime d’un énorme cèdre millénaire dont la silhouette se dressait dans la lueur du feu. Il a dit au missionnaire que ces « petits êtres » allaient au sommet de cet arbre puis descendaient dans son tronc et ses branches, où ils vivaient pour l’éternité, et que c’était pour cela qu’il ne pouvait pas l’abattre pour construire sa petite chapelle.

Sam Shepard
in Chroniques des jours enfuis

 

AU SOMMAIRE

 

Délit de poésie : Thomas Sohier, Patrick Devaux (Belgique) et Jean-Jacques Dorio

 

Délit pin pom et autres poèssessions : Paul Féval

 

Délit de réponse : Pascale de Trazegnies & Cathy Garcia,

Poème pour deux voix ou deux mains

 

Délit de suite dans les idées : Cyril C. Sarot, Ces traces laissées dans le sable

 

Résonances : Chroniques du Diable consolateur de Yann Bourven

 

Les Délits d’(in)citations sont aux petits coins.

Vous trouverez le bulletin de complicité. Bien-sûr que vous trouverez le bulletin de complicité !!

Illustrateur : Jean-Louis Millet

Les illustrations ont été réalisées par détournements d’œuvres de van Gogh, Rodin, Schiele, Drakkar, van Malderghem, anonymes préhistorique, celte, hopi, internet, cg & jlmi.

Et si vous alliez faire un tour au Musée Improbable ? http://jlmi94.hautetfort.com

 

Cathy GARCIA

 

 

Partager cet article

Repost 0

CE QUI RESTE, REVUE

Publié le par Mireille Disdero

 

La revue Ce qui reste "Ce qui reste est une revue en ligne, dirigée par Vincent Motard-Avargues, où vers, proses, chroniques, peintures & photos se côtoient et s’associent, du lundi au vendredi, une publication par jour."

Vincent Motard-Avargues écrit : "Ce qui reste, quand on ferme les yeux… persistance rétinienne de la création littéraire comme artistique… la vue gravée dans l’esprit ; vue écrite dans la langue du quotidien, de la vie, du vivre, du réel – avec ses évidences et outrances, ses défauts et qualités, ses banalités et incongruités, et même ses vérités comme ses mensonges."

Dimanche 28 septembre, il nous propose les actualités des auteurs de la revue (expositions, publications...) ICI

Partager cet article

Repost 0

MA BIBLIOTHÈQUE BLEUE ET 16 ANS ET DES POUSSIÈRES

Publié le par Mireille Disdero

Dans Ma bibliothèque bleue, Sabine Lauret a écrit une note de lecture sur 16 ans et des poussières, mon roman publié au Seuil en 2009 et 2011 (et édité chez Klett Verlag en 2012, en Allemagne). Un grand merci à elle !

"Ce court roman, né d'une nouvelle, met la lumière sur une vie au milieu des quartiers nord de Marseille.

Un récit plein de pudeurs, des personnages entiers, des situations authentiques.
Les mots de Mireille Disdero sont comme toujours délicats face à des situations qui ne le sont pas.
L'adolescence, la relation à la mère, la scolarité, la violence sont autant de sujets que l'auteur décrit avec sensibilité et réalisme.
Un roman pour jeunes et adultes.
Une lecture qui ne laisse pas indifférent." Sabine Lauret

Elle dit bien ce que j'ai envie d'exprimer : ce livre s'adresse à tous, pas seulement aux adolescents. D'ailleurs quand je l'ai écrit, je n'ai pas "ciblé" un lectorat particulier. J'ai écrit. Et quand je le fais, c'est pour tous. Sans discrimination d'âge, de genre etc.

Merci à Sabine et merci à tous les lecteurs !

 

MA BIBLIOTHÈQUE BLEUE ET 16 ANS ET DES POUSSIÈRES

Publié dans NOTES DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

LIVRES JEUNESSE, UNE CITATION

Publié le par Mireille Disdero

La citation du mois de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse :

« L'Enfer gèlera avant que je laisse les racistes et les personnes pleines de haine me réduire au silence. En fait, ils m'ont prouvé que ce combat vaut la peine »

Dixit l'écrivain britannique Malaury Blackman réagissant aux commentaires racistes sur les réseaux sociaux suite à son passage sur Sky News, où elle présentait sa campagne pour la diversité dans les livres jeunesse. (source : ActuaLitté)

Publié dans PAROLES, CITATIONS

Partager cet article

Repost 0

SÉLECTION PRIX LITTÉRAIRE PACA

Publié le par Mireille Disdero

La sélection 2014 / 2015, onzième année du prix littéraire des lycéens et apprentis PACA.

Pour tout savoir, c'est ICI

SÉLECTION PRIX LITTÉRAIRE PACA

Partager cet article

Repost 0

LA RONDE DES LIVRES

Publié le par Mireille Disdero

La Ronde des Livres est un comité de lecture composé de libraires, de bibliothécaires et d'enseignants de Haute-Marne qui a pour objectif de lire et chroniquer les nouveautés dans le domaine de la littérature de jeunesse. Vous trouverez sur leur blog leurs Coups de Cœur à destination des élèves du secondaire (collège et lycée).

Et parmi leurs coup de coeur... "A l'ombre de l'oubli" !

"Roman psychologique percutant à l’écriture sensible pour aborder un sujet grave mais bien réel. Aborde avec subtilité la problématique des relations virtuelles, des dangers d’internet et du viol."
Niveaux : Pour tout ado à partir de 13 ans, 4e, 3e
Thèmes : Amour, violence, délinquance, solitude, viol, mal-être, adolescence

Chronique complète à découvrir ici : 

Partager cet article

Repost 0

EUROPOESIE

Publié le par Mireille Disdero

Joël CONTE, Président de l'association

Rencontres Européennes-Europoésie

nous donne le programme des activités de l'association de septembre et octobre 2014, 

ainsi que le règlement du concours Europoésie UNICEF 2014 (liens ci-dessous).

  

Souhaitant à toutes et tous une bonne Rentrée, avec mes sentiments dévoués.

Joël Conte.

 

 Europoésie 

 http://contesie.over-blog.fr

 

Partager cet article

Repost 0

PRIX LITTERAIRE

Publié le par Mireille Disdero

Huit Pays. Deux Continents.
C'est la géographie du 2ème PRIX LITTÉRAIRE INTERNATIONAL INDÉPENDANT

en mémoire de Irène Némirowsky

Date limite d'inscription : 15 septembre 2014

Dédié cette année à la mémoire de Irène Némirowsky, le Prix récompensera l’auteur d’un roman publié et l’auteur d’un roman inédit, écrits en italien, en français ou en espagnol, et cela indépendamment de leur nationalité, par la traduction et la promotion de leur roman à l’étranger.

Les demandes d’inscription devront être reçues au plus tard le 15 septembre 2014.

Règlement
www.punctumliteraryagency.eu

Si vous êtes intéressés il faut faire très vite...

Partager cet article

Repost 0

A Blankenese (Hambourg en novembre)

Publié le par Mireille Disdero

"Un énorme bateau glisse sur le fleuve. D’abord point sur l’horizon, il est mangé par la brume qui consume tout désir de lumière..." 

Si vous voulez lire la suite du texte que j'ai écrit en novembre, A Blankenese (Hambourg), alors c'est ICI, dans la revue Sistoeurs qui le publie cette semaine !

 

Partager cet article

Repost 0

COUCOU NOUS REVOILÀ...

Publié le par Mireille Disdero

Bonjour à vous qui passez ici. Le blog est resté muet et introuvable pendant quelques jours. Mais over-blog l'a réparé ; alors le voilà à nouveau, avec mes excuses pour ce silence involontaire. C'est reparti ! 

COUCOU NOUS REVOILÀ...

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>