Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ÎLE A LIVRES 2017 : CAP SUR LES 20 ANS !

Publié le par Mireille Disdero

 
Du 19 mai au 16 juin, cap sur les 20 ans de l'Ile à Livres : venez plonger dans les livres avec les expositions, 
vous régaler de contes, partager rencontres d'auteurs et activités pour les enfants ! Vous trouverez en fichier 
joint la programmation ouverte au public (hors calendrier spécifique des scolaires), à diffuser largement autour 
de vous.
Ci-joint également les visuels des 4 affiches sélectionnées lors du concours d'affiches annonçant la 
manifestation. La remise de prix aura lieu le Vendredi 16 juin à 15h30 lors de la fête de clôture à l'école des 
Lilas, à laquelle premiers prix des concours d'affiches et d'écriture, parents, représentants des écoles et partenaires sont chaleureusement invités.
A très bientôt à l'Ile à Livres !
 
*L'Ile à Livres a lieu du 19 mai au 16 juin 2017 avec les écoles des REP+ Rostand-Renoir, collège Renoir, 
Acelem, Centre social Malpassé, Centre social Saint Just la Solitude, Heart Color Music, Bibliothèque 
municipale du Merlan, Relais-nature Saint-Joseph (CAIRN), Parole et merveilles, La Main qui écoute, BDP 13, 
avec le soutien de la mairie du 13/14, IA 13, GIP Politique de la Ville et Caisse des Ecoles.
*****************************************************************
Contact 
Jacqueline Delalleau
Bibliothécaire BCD 

Publié dans RENCONTRES, LECTURES

Partager cet article

Repost 0

SALON DU LIVRE DES LIVRES ET NOUS 2017

Publié le par Mireille Disdero

Ma Bibliothèque Bleue nous parle du :

Salon Des Livres et Nous

Pour la seconde année, le salon Des livres et Nous se tenait dans ma ville. L’occasion de voir mes biens aimés Plumes et Ecrivains du Pays Salonais (les PEPS dont je vous parle si souvent) et de revoir mes amis du polar marseillais.

Marseille la rouge

C’est un Gilles aux cheveux longs qui m’a confié son actualité. Le fameux Del Pappas vient de sortir 2 livres aux Éditions Vanloo. Il présidera aussi la 14ème édition du Prix Marseillais du Polar le 10 juin prochain. Sur la thématique du polar historique, 10 titres seront défendus par 10 avocats du barreau de Marseille, face à un jury populaire trié sur le volet. Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte ! C’est d’ailleurs lors de l’édition 2013 que j’avais fait connaissance avec René Frégni. Son roman Sous la ville rouge était parmi les favoris du jury dont je faisais partie. Les vivants au prix des morts est son tout nouveau titre. Nous avons échangé sur sa genèse et j’ai immédiatement été conquise. Je suis donc repartie avec un exemplaire dédicacé que j’ai déjà commencé à lire !

René Frégni sera l’invité de François Busnel jeudi prochain, à La Grande Librairie. Je vous invite à regarder l’émission.

(SUITE DE L'ARTICLE A LIRE ICI)

Salon aux 1000 couleurs

Partager cet article

Repost 0

DES LIVRES ET VOUS 2017 ! LECTURES, RENCONTRES, DÉDICACES...

Publié le par Mireille Disdero

J'ai le plaisir d'être invitée au salon du livre de Salon-de-Provence Des Livres et Vous, samedi 13 mai à partir de 10 heures et jusqu'à 18 heures.

Je dédicacerai mes livres, place des Centuries (au pied du château de l'Empéri), surtout le dernier sorti, Orient extrême, (éditions du Muscadier 2017).

A 11h30, avec les auteurs féminins du PEPS, je lirai mes textes extraits de Ecrits sans papiers (La Boucherie Littéraire).

Vous êtes invités à nous rejoindre et à partager ces moments d'échanges, de rencontres, de lectures, de dédicaces, dans la joie et la bonne humeur. A très bientôt !

Mireille D.

DES LIVRES ET VOUS 2017 ! LECTURES, RENCONTRES, DÉDICACES...

Partager cet article

Repost 0

EDITIONS GOPE : BÂTON DE REGLISSE

Publié le par Mireille Disdero

Voici comment, en quelques mots,  Valérian MacRabbit  pourrait nous présenter la genèse de Bâton de Réglisse, le roman que nous publions ce printemps :

« En 1962, mes grands-parents, accompagnés de ma mère alors âgée de deux ans, fuient le Vietnam en guerre pour s’installer en France. Jamais ils n’ont revu leur pays. Soixante-quatre ans plus tard nous voici, ma mère et moi, de retour sur une terre à la fois inconnue et familière. Pourtant, ce Vietnam-là n’est pas celui de la fratrie de ma mère, qui a connu une éducation stricte et douloureuse, ce Vietnam qui innerve mon roman Bâton de Réglisse. »



Bâton de Réglisse
Roman
Valérian MacRabbit
Éditions GOPE, 13 x 19 cm, 228 pages, ISBN 979-10-91328-45-6, 18.85 € 

Résumé
Dans l’atmosphère feutrée d’une maison vietnamienne, quatre enfants font un jour une découverte macabre qui bouleverse leur équilibre familial et fait basculer leur quotidien dans l’horreur. Un lourd secret est sur le point d’être révélé, un secret qui, sous le masque de raffinement et d’impassibilité des personnages, consume lentement chacun des membres de la famille Thi Lê.
Entre conte et thriller, ce roman librement inspiré d’Alice au pays des merveilles file les thèmes de la monstruosité et de la perte de l’innocence.

La Mygale ricana et le son se répercuta contre les murs gris de la pièce. Minh se boucha les oreilles. « C’est parce que ta mère avait peur. Peur de voir la vérité en face. Mais elle l’a toujours su, au fond. Elle a toujours su qu’un jour, tu viendrais à moi, et que ce jour-là, petite Minh… »

Valérian MacRabbit

Partager cet article

Repost 0

NOUVELLE CHRONIQUE DANS BABELIO

Publié le par Mireille Disdero

Dans Babelio, le 4 mai 2017, Cathe chronique Orient extrême. Un grand merci à elle !

Mireille Disdero nous propose un recueil de cinq nouvelles sur la vie d'adolescents en Asie du Sud-Est. Pauvreté, misère, mais aussi prostitution et violence, ce sont des témoignages de ce qu'elle a dû voir car elle a vécu dans ces pays. 
La nouvelle le plus longue présente Sinoun, une adolescente vendue par sa famille pour quelques sacs de riz et un smartphone. Soi-disant pour un travail de domestique en Malaisie, en réalité pour être à l'entière disposition de son patron. Elle s'enfuit de cet enfer et revient chez ses parents en état de choc. Pour sa famille c'est une honte qu'elle revienne ainsi et il n'y aura que sa soeur pour essayer de la sauver en s'enfuyant avec elle.
Dans une autre nouvelle très sombre, un adolescent (européen ?) revient à Bali après y avoir passé des vacances avec ses parents. Il a été traumatisé par la vue d'une jeune adolescente de l'âge de sa soeur en train de se prostituer. Naïvement il veut revenir la sauver et ensuite faire des études de médecine (comme le souhaite son père) mais pour travailler dans l'humanitaire et aider les plus démunis.
Mireille Disdero réussit à exprimer sans pathos la misère qui guette les adolescentes les plus pauvres sous forme de maltraitance et de prostitution. Pourtant une faible lueur d'espoir (très faible) apparaît dans chaque nouvelle. Il y a beaucoup de malheur mais aussi la volonté individuelle de s'en sortir ou au moins d'aider les autres à le faire. Beaucoup de sensibilité et d'émotion dans ce récit très fort (comme tous les romans de cet auteur). Cathe

Publié dans NOTES DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

RAYMOND RAYNAUD, LA FORCE EN DEDANS EXPOSITION, ARLES 2017

Publié le par Mireille Disdero

Exposition “La Force en dedans : Raymond Reynaud et l’art singulier” | Église des Frères Prêcheurs Arles

Raymond Reynaud - Souvenir d’un AugusteDu 24 avril au 20 mai 2017 – Vernissage samedi 29 avril à 11h.Raymond Reynaud - Regrets de Rose la mariée

Pour le 10ème anniversaire de la disparition de Raymond Reynaud,

l’AASRR (Association des Amis du Singulier Raymond Reynaud) et le service culturel de la Ville d’Arles, organisent une exposition autour de l’œuvre et du travail pédagogique de l’artiste Raymond Reynaud. Cette exposition prendra place dans le cadre de l’Église des Frères Prêcheurs et présentera une sélection de peintures et de sculptures représentatives du travail de ce singulier de l’art en regard d’une sélection Jeanne Disdero-Rey - Les signes du Zodiaquede travaux réalisés par certains de ses élèves (Martine Bayle, Jeanne Disdero, Renée Fontaine, André Gouin, Arlette Watelet-Thozet) à l’Atelier du Quinconce Vert, que Raymond Reynaud anima de 1977 à 1990. Elle montrera également les œuvres d’artistes avec lesquels Raymond Reynaud entretint de fructueux échanges tout au long de sa vie, tels Chomo, Jaber, Paul Duchein, Adam Nidzgorski ou Danielle Jacqui. Une des chapelles de l’Église sera dédiée à un « cabinet de curiosités », rassemblant dans un ordre aléatoire, à la manière d’une des pièces de la maison de l’artiste, dessins, peintures, sculptures, troqués ou offerts par des artistes tels que Pakito Bolino, Gérard Sendrey, Fernand Michel, Bruno Montpied, Marie Morel et beaucoup d’autres.

RAYMOND REYNAUD L’ART INVENTIF:  SON ÉCOLE

ARTICLE COMPLET A LIRE ICI

Partager cet article

Repost 0

SANS ABUELO PETITE, CÉCILE GUIVARCH

Publié le par Mireille Disdero

Mon livre, Sans Abuelo Petite est sur le point de paraître aux éditions Les Carnets du dessert de lune, et vous pouvez déjà le commander !

POUR LIRE UN EXTRAIT

A bientôt, n'hésitez pas à me dire si ce livre vous aimez ce livre.

Cécile Guivarch.

 

Partager cet article

Repost 0

TRACTION-BRABANT 72 !

Publié le par Mireille Disdero

Vous trouverez ci-joint, pour partage, des extraits du numéro 72 de Traction-Brabant désormais disponibles sur le Cloud d'Orange, et qui comprend les poèmes ou textes courts de : Ferruccio Brugnaro (traduit par Béatrice Gaudy), Florent Toniello, Michelle Caussat, Evelyne Charasse.

 

- en version PDF  

 

- en version DOC

 

Vous trouverez également ci-dessous, quatre liens qui vous permettront d'aller faire un tour sur les deux blogs des Editions Le Citron Gare et de Traction-brabant, ainsi que sur les deux blogs de mes chroniques poétiques :

http://lecitrongareeditions.blogspot.fr/

http://traction-brabant.blogspot.fr/

 

http://poesiechroniquetamalle.centerblog.net/

http://cestvousparcequecestbien.blogspot.fr/

 

Bonne lecture ! Vos remarques sont les bienvenues...

 

Amicalement

Patrice Maltaverne

et l'association Le Citron Gare

Partager cet article

Repost 0