BARBARA : JOHN PARKER LEE

Publié le par Mireille Disdero

Une autre
pour la route, 
pour la beauté et... John Parker Lee.



Il s'appelait John Parker Lee
John Parker Lee
John Parker Lee
Son paradis
C'était de voyager sa vie.
Il était toujours en partance
Il sautait
Dans ses trains de nuit
De galaxies en galaxies
Puis revenait en fulgurance
Nous donner à voir
Nous donner à prendre.
Je ne peux rien
Dire de plus
De cet homme-là.
Il n'était ni mieux
Ni plus mal.
Il était different
C'est tout.
John Parker Lee
Le magnifique
Venait des plaines de l'Iguana.
Brouillard ses yeux
Brouillard sa voix
De la brume
Aux bouts de ses doigts.
Il y a comme ça
Dans la vie
De merveilleux passagers
Qui croisent nos existences
Et nous font
L'instant de beauté
Où il nous semble
Que l'on dialogue
Avec les anges.
Il y a comme ça
Dans la vie
Poussière de soie
Brillant d'étoiles
Papillon de nuit
De merveilleux passagers
Qui jouent
D'étranges musiques
Qui nous tanguent
Le cœur et l'âme.
John,
John
John Parker Lee
L'homme qui dansait sa vie
De trains de nuit
De galaxies en galaxies.
Un jour
Il n'est pas revenu
Mais il a laissé dans nos vies
Ses récits aux couleurs d'ambre
Et l'on chevauche nos rêves
Pour le rejoindre
Dans son univers
Et l'on saute dans ses trains de nuit
Et l'on roule en Super-Express
De galaxies en galaxies
Et l'on dialogue
Avec les anges.
Tu as bousculé nos vies
John.
Qu'elle était belle, ta difference !
Papillon de soie
Papillon de nuit
John.
Vivre sa vie,
Comme on la danse.
Il s'appelait John Parker Lee
John Parker Lee.
Il voyage
Dans ses trains de nuit
Ailleurs
Sur d'autres galaxies.
John,
John
John Parker Lee
L'homme qui dansait sa vie
De galaxies en galaxies
Le magnifique
John.
Il s'appelait John Parker Lee
Venait des plaines d'Iguana
Brouillard des yeux
Brouillard sa voix
John
John
John Parker Lee...

Barbara



GRANDE-CASSE.jpg

Publié dans PAROLES, CITATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 17/12/2007 20:23

Bonjour Jackie,Je viens de recevoir "Le voile déchiré" avec une belle dédicace.Je vais commencer à le lire... maintenant.A bientôt-merci (sourire)

jau_jacqueline 17/12/2007 10:42

De ces rencontres fortuitesde ces moments fugaces,l'instant est fragileet le bonheur si rare...de ces écharpes effilochantesqui découvrent les sommets,d'une relation séduisanterestent des clichés voilés...le passé rattrape le présentet le présent se vit à l'instant.............                                           Jackie