UN MANTEAU ROUGE

Publié le par Mireille Disdero


 

 

Petites marches étroites, trouée de ciel rouge là-haut

le toit, la terrasse. On s’installe devant le soir posé sur le ksar.

L’homme appelle sa femme, française comme nous.

Très belle, elle me rappelle un visage de Modigliani.

Elle n’est plus jamais retournée en France et veut savoir

si la vie a changé, depuis les années. Soudain elle se met à rire.

Elle rit et lui manquent trois dents devant, comme un trou d’air et d’absence.

Alors je regarde ailleurs, le soir, un manteau rouge sur le ksar.


  Mireille D.


 

Commenter cet article

Mireille 08/04/2008 23:22

Je ne sais pas, Marlène. Ils sont venus simplement, les mots, à partir d'un moment vécu qui lui aussi est remonté... des souvenirs, au Maroc. Des images rapides, comme en restitue la mémoire. Merci de ta lecture,

marlene 08/04/2008 18:42

L'art d'utiliser les mots comme un prestidigitateur, bises

Mireille 07/04/2008 10:33

Il est revenu, Jean-Luc.(sourire)

Mireille 04/04/2008 21:49

Hola Caramba olé,Merci pour ton commentaire :o)

jean-luc saint-marc 04/04/2008 05:46

la franchise du rire et celle du regard qui dévieet le manteau rouge est-il sûr de revenir,un soir ?

carambaole 03/04/2008 23:29

un article ne dois pas forcément être longil lui suffit simplement d'être bonet chez toi c'est toujours très bon