TONY GATLIF : TRANSYLVANIA

Publié le par Mireille Disdero



Transylvania
, un film de Tony Gatlif (2006)


« La musique c'est pour la vie. Pas pour se faire mal » 
 





Le film déroule un moment charnière de l'histoire de Zingarina, partie en Transylvanie avec son amie Marie, pour retrouver l'homme qu'elle aime. Dans la folie, dans le bruit, dans la musique, dans l'ivresse de la fête, elle apprend à être seule, maintenant sans repère, sans attache et enceinte de l'homme qui l'a rejetée. Elle se sépare alors de son amie Marie, de ce qui la relie au passé, pour renaître de ses cendres et de ses anciennes braises, plus loin. C'est la transformation et peut-être aussi la transmutation : elle abandonne ses vêtements d'européenne pour ceux des femmes tziganes (tout un symbole).
 
Commence alors "la route" avec Tchangalo, un homme seul, libre, sans frontières. Ils deviennent un couple atypique et singulier, attachant. Tout se fait pour eux dans la voiture, dans la nature... même l'accouchement de Zingarina !

C'est un film très fort, scandé par la musique et l'existence rom. Ce film aurait pu plonger dans le mélo d'une histoire d'amour ; mais il n'en est rien, au contraire ! On croise des ours affamés, des oies criailleuses, un exorcisme au lait purificateur orthodoxe mais aucune douceur fade, aucune bluette. 

A voir absolument si ce n'est déjà fait.

Détail à noter (très agréable à découvrir quand on visionne le film) : "la multiplicité des langues et des origines des intervenants,
  • film français - réalisateur français né à Alger, ayant une mère tzigane.
  • l'action se passe en Roumanie
  • premier rôle féminin tenu par une Italienne (Asia Argento)
  • premier rôle masculin tenu par un Turc (Birol Ünel)
  • Zingarina et Tchangalo discutent en anglais entre eux et en roumain avec la population locale
  • Tchangalo parle aussi romanes (la langue gitane) et a un moment donné rencontre des gens parlant hongrois"

Avec ces origines et ces langues diverses, on a l'impression que les hommes se comprennent, font ce qu'ils ont à faire et le font quel que soit le temps, la langue, les conditions (sociales, humaines et même climatiques).

Mireille D.

Publié dans CINEMA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 14/04/2008 18:32

Tu ne l'as pas vu, Marlène ? Alors n'hésite pas :o)

marlene 14/04/2008 18:17

Ton commentaire de ce film est merveilleux, merci !