L'OEIL

Publié le par Mireille Disdero

 

 

 

Solitude et retraite. Terres entrelacées où la croix d’une mer intérieure et ancienne, te devient boussole et berceau.

Lumière et connaissance. Voix du silence subtil, sommeil des agitations où enfin Il te voit et tu le vois.

 

 

Commenter cet article

Mireille 23/06/2008 18:25

Bonjour à vous trois et merci à chacun, pour les mots, pour le texte... Bienvenue à Pl que je lis aujourd'hui en Bleu indigo, avec cette géomancie de l'écume ici et ailleurs. Merci.

jau_jacqueline 18/06/2008 13:43

Il a sa transparenceretrouvé dans un silence,et certains jours, irisédès lors que la penséeentre en profondeur,il est ,inquisiteurà certaines heures,il épie nos gesteset mieux se connaître,il est une présencepas du tout gênante,mais il tient sa placeà distance, implacable,il nous invite à l'introspectionet nous inciteà se visiter au plus profond.                                 Jackie-

Pl 17/06/2008 22:06

je vois passer des oiseaux, incertains crieurs d’embruns et de marées
reliant de leur vol,  la géomancie de l’écume d’ici et celles des ailleurs...

marlou 17/06/2008 15:14

Tes mots et l'image, quel régal