LES YEUX CHOCOLAT CHAUD

Publié le par Mireille Disdero



Dernière lagune

Sous les eaux
Se trouvent les mots


Federico Garcia Lorca, Complaintes gitanes





Aujourd’hui est un jour chocolat
Pluie
Bourrasques
Branches affolées contre les vitres
Feuilles orange collées aux semelles de cuir

Aujourd’hui est un jour chocolat
Vrai
Noir
Tatoué du désir incompressible de cette voix tout près
Contre l’oreille à me parler de l’intérieur
Alors je veux
Ce chocolat fort pour saturer l’instant
Pour la route aussi
A la santé de la douceur qui manque à tout chocolat

Après un carré « rituel plaisir » couplé à l’expresso
Il faut rentrer seule à travers la tempête
Et son tango avec les frênes d’eau
Les oliviers chargés de duende, de fruits pour le moulin.
Derrière le mur de lianes vertes et grenat
Des enfants sous un préau répètent pour la fête de demain
Nuit de Samain
Alors je veux
De mes yeux couleur chocolat chaud
boire cette voix
réchauffer le dedans du dehors.

Mireille D.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jakline 03/11/2008 20:35

Passant chez Marlou, j'en ai déjà pris un petit bout, est-ce permis que je récidive ??

Mireille Disdero 02/11/2008 21:41

Coucou Marlène,Il n'y a pas de problème, tu peux prendre le texte s'il te plait (et même, ça me fait plaisir). Je te l'envoie bientôt par ailleurs. Bonne et belle soirée aussi :o)

Mireille Disdero 02/11/2008 21:39

Oui, Île, novembre c'est aussi la cueillette des olives et le contact avec les arbres quand tout bouge, se transforme. La lumière manque mais les couleurs sont là. Merci pour ta lecture.

Mireille Disdero 02/11/2008 21:37

Joli commentaire, Laurentmerci pour la lecture-écriture :o)

marlou 02/11/2008 19:09

Bonsoir Mireille, j'aime beaucoup ton texte, pourrais-je le reproduire chez moi dans la rubrique Vos Textes en citant la source, bien sûr ?Tu as mon adresse, si tu acceptes de me l'envoyerMerci de toute façon, et bonne soirée

Ile 01/11/2008 17:22

"Les oliviers chargés de duende, de fruits pour le moulin", la superbe phrase-fenêtre et ta tasse de chocolat chaud, adoucissent ce novembre pluvieux, merci Mireille.

laurent 01/11/2008 11:32

C'était un excellent barista, ces lignes express,  ces envies de moka, c'est un réveil au compte-gouttes...instant émotionnel.Merci de nous faire découvrir ce beau présage payé au marc .Décidément "Mireille" encore une vapeur d'ivresse d'un philtre magique...