HEART OF SNOW - LUDOVIC KASPAR

Publié le par Mireille Disdero








Heart of Snow




la neige tombe
des traces de pneus
on voit bien que c'est la lune
qu'a dérapé

sur mon coeur-tombe

mais a coulé
dans mon sang blanc
un flocon de lune
que je t'offre
comme le souvenir
d'une chanson
évaporée dans le soleil

L. K.

*

Extrait de Grand écart


faire le grand écart dans la cité du vide
c'est impossible
il n'y a plus de mouvement
dans le vide
le seul grand écart qui se rapporte au vide
est d'y sauter
on prend un risque, c'est sûr
celui de ne pas en sortir
de transformer sa petite machine humaine
en moteur invisible
faut-il être salement acculé
pour le faire
d'ailleurs plonge-t-on pleinement conscient
ou y est-on trempé de force
dans le grand bain du vide
voilà, c'est ça
la force des choses
vous y noie
et vous n'y pouvez rien
sauf à compter sur vos réserves
pour une magistrale apnée
au fond de ce vous avez
dans le ventre.

Ludo Kaspar


Au début du mois de novembre 2008, l'ami Ludo a suivi le vent sans retour... Depuis longtemps il nous manque, mais le monde est trop petit pour la vie qu'il voulait. Tous ensemble, nous avons été impuissants à lui montrer... ce qui lui a manqué - à lui - et qui fait que nous continuons la vie.
























Son site, ici !

  029 Mes fleurs de chien, Ludo Kasparhot!
(bandonéon n°29) de Ludo, toujours téléchargeables sur le site un endroit. fr

Publié dans POETES, ECRIVAINS...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 12/12/2008 13:39

Bonjour CorinneD'accord avec toi, Ludo était vraiment une belle personne. Très sensible... Il était aussi beaucoup aimé et je ne crois pas qu'il y ait eu beaucoup de gens ayant eu envie de le blesser, de lui faire du mal (en tout cas pas volontairement, j'imagine). Mais blessé, il l'était. C'est sûr. A vif, entier. Comme toi, je ne l'oublierai jamais. Je ne te connais pas, Corinne, mais ce que je sais, c'est que Ludo a eu, dans sa vie, une personne essentielle qui s'appelait comme toi.

Mireille 12/12/2008 13:33

Oui Claire, j'ai ce lien Rollerpen en revanche c'est bien que tu l'aies posté ici car ainsi, ceux qui passent sur bleu indigo vont pouvoir s'y rendre. Merci !

corinne 11/12/2008 00:11

Je voulais dire que Ludovic était une belle personne, il a toujours été bon envers tout le monde, jamais de critique et plutôt blessé par certaine personne, mais lui est toujours resté zen, un exemple de personne et d'une plume....Tu restaras dans mon coeur à jamais

Claire 09/12/2008 22:28

je comprends ce que tu ressens, Mireille.Il y a encore un lien, je pense que vous l'avez, mais je le redonne à tout hasard : http://rollerpen.20six.fr/

Mireille 06/12/2008 20:17

Bonjour CathyPersonne n'en veut à Ludo pour son choix (si c'est un choix...), je crois, j'espère. Il n'a sûrement pas pu autrement. Tu lui disais d'être gentil avec lui... mais il n'y arrivait pas, il y avait cette addiction. D'accord avec toi pour ce qui est de certains labo. et des vraies issues bloquées... Pour l'ampleur du mal provoqué par les "cachetons"... Les "cachoux", comme il disait. Rien à voir avec du sucre d'orge.Pour nous, c'est du chagrin très fort. Merci Cathy.

Mireille 06/12/2008 20:10

Merci beaucoup pour ces liens, Claire. J'ai pu ainsi lire "Le grand pardon", "Sucre d'orge"... En même temps, comme il y a les commentaires de Ludo, ça me fait doucement mal de lire ces suites, on le sent vivant, il est là, on reconnait sa "façon", son style... Merci à toi.

Claire 06/12/2008 18:37

voilà deux adresses :http://archives.leforumbleu.net/sb_recherche.php?fredblog=&auteur=Ludaaaaadada&mots=http://archives.leforumbleu.net/sb_recherche.php?fredblog=&auteur=Ludo&mots=

Mireille 05/12/2008 20:09

Oui Claire, je me souviens bien de toi, je te remercie de donner ton lien pour qu'on puisse le lire et le retrouver. Le forum bleu... je n'y vais pas mais je sais qu'à un moment, Ludo y était. Ses textes sont accessibles ?Merci en tout cas, à toi, de venir et de partager.

Cathy 05/12/2008 19:35

oui il manque Mireille, il est parti devant, un peu trop vite pour ceux qui restent, qui pourrait lui en vouloir, mais je crois bien que j'en veux moi aux maffias laboratoires et toubibs assassins, fabricants et dealers de porte de sortie qui masquent les vraies issues, ce soir Ludo est là, pas loin, parce que les vraies issues ont été murées

Claire 01/12/2008 19:58

J'ai connu Ludo sur le forum bleu, et puis j'ai édité quelques poèmes de lui dans une petite revue papier. A cette occasion j'ai pu découvrir qui il était, et je partage vraiment votre tristesse parce que c'était quelqu'un de remarquable, comme est remarquable son écriture.Il y a pas mal de poèmes de lui dans les archives du forum bleu, et deux sur mon site sous la rubrique "invités"(Rollerpen), qu'il m'avait "prêtés". Il faut les réunir, oui, et que beaucoup de gens les lisent.