AL HOCEIMA

Publié le par Mireille Disdero



Al Hoceima (6)
 

C’est un traquenard en crique en rade
À l’hôtel cintré autour de ce nombril salé
Aux quinquets vaguement entrouverts sur la possibilité d’une grasse matinée
Aux balcons bouffés jusqu’à la ferraille
Aux linges et slips de bain attendant la prochaine
Les figues de barbarie reluquent tout ça
Rougissent un brin, font grimacer un testicule canin
L’hôtel s’en fiche, qui balance, au matin, un filet d’accordéon autrichien

Hervé Grillot



Commenter cet article

Mireille 23/09/2009 20:01


Oui Laurent, c'est une vraie plume
qui donne envie de connaître, d'aller voir là-bas.

Merci pour ce beau commentaire.


laurent 23/09/2009 18:01


C'est comme Lloret de Mar, une version petit hôtel, style années 50, je ne connais pas.
J'aimerai.
Belle description de l'auteur.Un regard.