PLASTICK

Publié le par Mireille Disdero



Plastick

Stéphane Servant

Editions Où sont les enfants 2009

 

Plastick est un sachet sur lequel on a dessiné des yeux, un nez, une bouche. Il habite dans la rue, a le ciel pour plafond et les gens qui passent deviennent son spectacle permanent. Pourtant lui, reste inaperçu. Les autres doivent penser que sa vie est vide, mais ce n'est pas le cas. Elle est faite de petits riens, de trésors minuscules et rebutés, ses secrets. Alors Plastick dérange, sur la voie publique il fait désordre, les gens crient. Il part se cacher mais une main d'enfant tout à coup se tend, se saisit de lui et lui dessine des cœurs sur le visage. C'est l'amour tatouage, il s'envole de bonheur. Puis lui et elle partent ensemble. Où ? On ne sait pas mais ils y vont !

A partir de photographies urbaines en noir et blanc, parfois ranimées par une touche de couleurs vives et par des textes sur papier froissé collés au bitume et à l'asphalte, l'auteur nous entraine dans l'aventure quotidienne d'un habitant de la rue. L'analogie avec les hommes sans domicile nous vient tout de suite à l'esprit en parcourant l'album. Loin d'être désespéré, celui-ci s'achève sur le voyage, l'envol à bord de l'amour, à deux. Poétique, singulier et tendre, ce bel ouvrage à la fois gris et coloré est un hymne à la vie quel-qu'en soit le niveau, le regard ou le lieu. A partir de 10 ans.

 

Mireille D. Note de lecture pour la Marmite à lire, comité de lecture en littérature jeunesse

 

 

Publié dans NOTES DE LECTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article