VOYAGE AU BOUT DE LA LUMIERE

Publié le par Mireille Disdero

A Marie-France

 

 

Les mots ne sont pas nés, ils viennent avant, forcent le barrage des lignes.

 

Doucement, tu lèveras ces rides sur la feuille. L'espace et le temps se courberont sous l'énergie d'une année-lumière dans ton sourire. Les masques d'un visage fatigué s'éteindront comme les feux devant le jour. Alors, tu dérouleras les moments enveloppés dans un mouchoir d'enfant.

Une branche de lumière au creux des mots, tu caresseras son passage, laisseras remonter l'éclat de deux verres qui s'entrechoquent, les ailes dans ton cœur battant le sens rouge. Le sang du sens.

 

Il t'aura dans les mots, tu seras l'inédite. Ton vol portera l'encre, le visage de ses phrases, un bateau-livre de vie.

Tu seras en lui comme hier, sous la pluie, silhouette parlant ses gestes avant, demain, toujours.

 

Il bougera et vivra en toi

Donne-lui le temps de naître

Promets-lui le difficile voyage au bout de la lumière.

 

 

MD

En Camargue

Commenter cet article