REVUE PYRO

Publié le par Mireille Disdero

Le directeur de publication de la revue Pyro, Didier Osso, nous informe :

le nouveau PYRO est disponible. (...) Les abonnés devraient le recevoir aujourd'hui. Si vous n'êtes pas
abonné, vous pouvez vous le procurer via le site internet ou dans quelques librairies.
A l'honneur de ce nouveau numéro, le poète Roger Lahu et le dessinateur David Hébert. Vous retrouverez bon nombre de poètes et photographes qui ont déjà participé à notre revue, deux nouveaux se sont joints à nous, Mireille Disdero et Jean-Paul Daoust.

Sur le site du Grand Incendie, le Petit Musée Ephémère rouvre ses portes. Benoît Joly, qui a participé à PYRO 6 nous offre une histoire courte haute en couleurs.

Bonne lecture,

Didier Osso
------------------------------------------
http://www.legrandincendie.net - un site de poésie, de littérature et d'art alternatifs.

 

J'ai la revue sous les yeux. Je commence par Un été parisien de Lise LefebvreL'histoire se fera sans vous, sans nous... On se retrouve sur les mêmes parkings, / Et les plages, trimballant la glacière avec nos idées mortes. Ensuite, Julia Muste-Marchand. :

...

Il y aura eu

l'amie la lune

comme une promesse d'enfant

derrière l'arbre de la cour

les rythmiques du corps ami qui soudain se tait

perdu dans la même foule que moi

rencontré au même point d'errance

sur même ligne de fuite

 

Seul

 

Seule

 

Comme il se doit

pour rouler sa bosse

modeler les méandres

 

Comme il se doit 

pour s'exiler à tout

(...)

Julia Musté-Marchand

 

Le texte est beau tout entier mais je n'en cite qu'une courte partie... Trouvez la revue, allez la lire, vous verrez ! Ma lecture continue avec Jérôme Nicolle, ses photos, ses textes... Un passage :

 

Ce que j'aime les volutes

dessiner dans le soir

la caduque impression d'échapper à la mort

l'espace en mouvement

l'invisible en action permanente

 

au ciel

comme une montée profane

 

ma femme endormie à deux pas

(...)

Jérôme Nicolle

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article