HORIZON

Publié le par Mireille Disdero

... de Philippe Soupault

 

 

Toute la ville est entrée dans ma chambre

les arbres disparaissaient

et le soir s'attache à mes doigts

Les maisons deviennent des transatlantiques

le bruit de la mer est monté jusqu'à moi

Nous arriverons dans deux jours au Congo

J'ai franchi l'Equateur et le Tropique du Capricorne

je sais qu'il y a des collines innombrables

Notre-Dame cache le Gaurisankar et les aurores boréales

la nuit tombe goutte à goutte

j'attends les heures

 

Donnez-moi cette citronnade et la dernière cigarette

je reviendrai à Paris

 

 

 

Publié dans POETES, ECRIVAINS...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article