LA SAISON ROUGE

Publié le par Mireille Disdero


 

 

 

Tu habites la vague hissée à ton rêve
l'embrasure à bord du train de vie
plein cœur sous le manteau des solitudes
cette nuit blanchie a déchaussé ton pas

 

Tu habites ma joue un claquement de larmes
contre le nid du vent les ombres en guenilles
dans tes semelles abandonnées
cette nuit blanchie a déchaussé ton pas

                                                             

Mireille D.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 28/12/2006 12:42

Belle fin d'année par chez vous aussi, Ray !
Mireille

Ray 28/12/2006 10:12

Et réciproquement ! Oui c'est bien les croisements !
Bonne fin d'année !
Ray

Mireille 27/12/2006 10:39

Bonjour Ray,Servez-vous quand un texte vous va (sourire)Sur ce, je m'en fais faire un tour sur votre blog !Mireille

Ray 27/12/2006 03:22

Bonjour Mireille, j'ai beaucoup aimé ce poème, l'ai repris sur mon blog, j'espère que vous aimerez l'illustration, merci...
Ray

Mireille 26/12/2006 12:55

rouge
et bleu indigo... le contraste est saisissant, tu ne trouves pas, Ludo ?
 

Mireille 24/12/2006 16:46

Ok Ludo, je te fais un lot "Saison rouge" :o)
L'hiver n'est pas blanc, messieurs dames, il avance en rouge carmin (de Goya) !
Mireille

Ludo 24/12/2006 16:12

je le veux aussi, avec celui d'au-dessus.Envoie-moi par mail si tu préfères, avec ou sans photos, # de celui de ton blog, please :-)

textes de gmc 23/12/2006 15:47

 
L'oeil de l'orage est carnivorePerle de soie de tout trésorParfum des séismes d'éclairAurore des nuits solitairesDans un songe bleu d'amertumeS'échappe un sanglot blanc de brumeDouble courant de la spiralePoint névralgique et cardinalSigne qui n'est que la caresseDu feu brûlant de la tendresse



gmc


gmc 22/12/2006 20:52

LA SEMEUSELa nuit blanchit sous le fardeauQui se déleste de ton dosUne corolle d'obsidienneEpanouit la terre ancienneLes chevaux s'en vont aux alpagesFin du temps des vagabondagesLes semences des perles d'orSe répandent par dessus bordGeyser de pollen atomiqueArôme pur de l'extatique

. 22/12/2006 15:02

Le juste souci des palettes, le mélange des genres et des registres : illustrations, peintures (paintings), logos, art numérique (numéric brushes), e-cards, écrits (short stories, poems)... Laurence de Sainte-Maréville (L.dSM), auteur-illustratrice.