CROMLECH

Publié le par Mireille Disdero

 

Cromlech

 


Couronnes de granit, passage de la lumière

Les lignes de forces

Convergent dans nos mots

 


A l'âge de pierre en nous

Le soleil boit l'ombre du rêveur de vie

 


Puis il s'allonge sur l'herbe flamme

Ses rayons jouent la harpe en solstice

 


Une fenêtre de granit s'ouvre

Nous cueille dans le mouvement

 


Passagers de la lumière et du temps...



Mireille D.

 


Commenter cet article

Mireille 22/04/2007 21:25

Merci Pascal Perrot,
de votre lecture attentive.
Et voilà,
je m'en vais faire un tour sur votre site.
A vous lire, donc

Pascal Perrot 20/04/2007 01:26

Texte touchant, troublant, d'une belle envergure. Un vrai style, un vrai univers … Ce n'est pas sur les blogs chose si fréquente …

Tess d'Urberville 18/04/2007 20:55

Yes,
Eh bien... merci de trouver ce texte beau,
"limpide comme une eau indomptable"...
A bientôt,
 

aloredelam 18/04/2007 09:35

voila un texte qui me parle et me chante fort , il rejoint mes préoccupations et est limpide comme une eau indomptable , beau

jluc 17/04/2007 22:06

yes