ABOLITION DE L'ESCLAVAGE

Publié le par Mireille Disdero

 

Créé en 2008, le collectif PACA pour la mémoire de l’esclavage s’inscrit dans la lignée de la loi Taubira qui reconnait les traites négrières et l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Depuis 6 ans maintenant, le 10 mai est devenu la date officielle de commémoration des traites négrières, l’esclavage et leur abolition. Mona Georgelin est secrétaire générale du collectif.

 

A Marseille, les commémorations de l'abolition de l'esclavage dureront pendant 10 jours

 

Mona Georgelin : « L’important, ce n’est pas seulement de commémorer, beaucoup parlent encore de journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage et dans notre collectif, il nous apparait primordial de préciser que c’est toute l’histoire de l’esclavage et des traites négrières qu’il faut commémorer. L’objectif étant de ne pas oublier le passé, pour pouvoir aller positivement vers l’avant et pour ne pas que cette histoire perdure parce que malheureusement, il existe toujours des formes d’esclavage aujourd’hui. »

Propos recueillis par Benjamin Dahler

Publié dans ARTICLES

Commenter cet article