ASCENSION...

Publié le par Mireille Disdero



Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables.
La fatigue est le plus court chemin vers l'égalité, vers la fraternité.
Et durant le sommeil s'ajoute la liberté.     

Nietzsche




















Publié dans PAROLES, CITATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurent 26/10/2009 23:47


Autant de fumées dans les lueurs crépusculaires.De limbes pour libérer l'âme des halos.La nuit a plaidé non coupable.Que de crimes en son nom pourtant.Que de complots et de trahisons.Elle n'a pas
besoin de clamer son innocence.Victime volontaire, l'homme est encore son vice impuni.Et son premier défenseur.
De ce visage hermétique, elle ne peut promettre la lune.Sinon l'abandonner dans une pénombre recueillie.Là où règne un désir d'expiation, il y a un pénitencier.Quelqu'un qui pardonne.Un autre qui
condamne.Mais que dit le crucifix quand les saisons assassinent?Avec la pluie, le froid, l'orage et tous ces linceuls de neige quand l'hiver la tourmente.Forçat de l'aube, elle traîne son boulet de
vie en vie parce que son procès intéresse la perpétuité des hommes.Qu'implore donc cette veuve?D'éviter le tête-à-tête?L'isolement?Les brouillards au couteau sont la cagoule du temps.La peur, un
complice pour qui cherche à s'évader de sa condition.
Ce visage-là n'attend rien du lendemain...

(extrait l'Echappée Jonavin)


Mireille 26/10/2009 08:26


Sans doute que pour Nietzsche, nous ne sommes libres que dans le rêve, la nuit. Pour le reste, évidemment... c'est une autre histoire :o)


cão 26/10/2009 05:13



La liberté ??!!
Celle du joug diurne ?