L'INFINIMENT PETIT ET LA RUE SACREE

Publié le par Mireille Disdero

 

L’infiniment petit

 

Les sons, les pas, les terres se mélangent

Hanoï la nuit, ou Bangkok 

Deux fillettes dans la rue

les cheveux mouillés, sombres et brillants 

cherchent la petite bête 

et l'écrasent entre deux doigts.

 

Hanoi-Vietnam25.jpg

 

 

La rue sacrée

 

Dans l'obscurité chaude, humide, 

presque éternelle

les crapauds buffles chantent la mousson 

l'eau qui nourrie et emporte

nos pas, notre esprit... vers l'autel de la divinité.

Ici

Une femme joint les mains, 

baisse les yeux et prie dans la rue 

le flot de ses cheveux en cascade sur nos regards étrangers

 

Mireille Disdero

 

Hanoi-Vietnam-juin-2012-050.JPG

Commenter cet article

Mireille 11/09/2012 11:07


Bonjour Angel,


C'est fait pour.


Tant mieux si ça fait du bien :o)

An absolute angel 09/09/2012 21:17


Cette femme qui prie, cela me fait du bien.

Mireille 09/09/2012 05:00


Merci Marlou,


d'autres suivront encore :o)


 

marlou 07/09/2012 06:48


Une belle inspiration qui ouvre les mots à l'émotion...

Mireille 07/09/2012 03:32


Toi aussi, Quichottine.


Un grand merci amical pour ta lecture :o)

Quichottine 05/09/2012 16:01


Une image merveilleuse... dans tes mots. :)


Merci pour ce partage, Mireille.


Passe une douce soirée.