PRIX LITTERATURE ADOS... HAUTES-PYRENEES

Publié le par Mireille Disdero

 

Une bonne nouvelle concernant "16 ans et des poussières" : je remporte avec ce roman le prix littérature Ados Hautes-Pyrénées tout en auteurs 2011. Ce sont les ados qui ont voté et décidé... un grand merci à eux ainsi qu'à l'équipe de la Médiathèque Départementale de Prêt des Hautes-Pyrénées qui a monté et réalisé le projet, pour la troisième année consécutive. Une belle réussite !


Je me suis rendue dans les Hautes-Pyrénées pour ces quelques jours de rencontres avec les classes, avec les bibiothécaires et les lecteurs.

 

Des moments d'échanges privilégiés. Des sourires... Des illustrations et un cluedo de "16 ans et des poussières" réalisés par les adolescents !


 

prix-2011.JPG

 

 

Hautes-Pyrénées, tout en auteurs s'est achevé cette semaine par la venue de sept auteurs jeunesse (Jean-Philippe Blondel, Jean-Marie Defossez, Cécile Chartre, Agnès Laroche, Colin Thibert, Mireille Disdero, Adeline Paulian-Pavageau) à la rencontre de leurs lecteurs dans les collèges, bibliothèques et librairies du département et par la remise des prix aux 2 auteurs récompensés jeudi 19 mai au Conseil Général par le Président Michel Pélieu.

Jean-Marie Defossez pour « Pour tout l’or du monde » dans la catégorie des 11-13 ans et Mireille Disdero pour « 16 ans et des poussières » dans la catégorie des 13-15 ans sont les lauréats de ce 3ème Hautes-Pyrénées, tout en auteurs ! Ils se sont vu offrir le trophée du Conseil Général des Hautes-Pyrénées et un séjour découverte du département par la Médiathèque Départementale et Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement.


L'article complet ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 18/06/2011 14:30



Et... Merci à toi, Jean-Luc, pour tes encouragements entre les lignes d'un livre :o)



Mireille 18/06/2011 14:29



Ps : oui mais dans mon cas, la lecture n'est pas une obligation sociale, même si mon métier m'y pousse plus encore. C'est un plaisir vrai. Un compagnon de route, depuis longtemps. Avec un
livre on n'est jamais seul, jamais impatient, jamais perdu. Avec un livre tout est possible... (sourire)


 



Mireille 18/06/2011 14:22



Merci Gros Matou.


Il ne me reste plus qu'à continuer. Ecrire, écrire... parfois mon problème est que je lis, lis, lis... trop. Edith Warton disait que c'était un problème, quand on écrivait. Interférences ?
Influences ?


Aux éditions du Sonneur :


« Peu de vices sont plus difficiles à éradiquer que ceux qui sont généralement considérés comme des vertus. Le premier d’entre eux est celui de la lecture. »
Dans ce texte paru en 1903 dans une revue littéraire américaine, la romancière Edith Wharton (1862-1937) dénonce l’obligation sociale de la lecture, nuisible à la littérature et fatale à
l’écrivain (L'éditeur)



GrosMatou 16/06/2011 23:50



Félicitations, tu méritais encore plein d'autres prix, ce roman est vraiment réussi.



jean-luc saint-marc 07/06/2011 14:56



Que de plaisirs lisibles et visibles !


Bravo !



Mireille 04/06/2011 11:23



Merci beaucoup à vous deux, Île et Alain, pour vos encouragements. Ils me donnent du courage. Merci !



Ile E. 01/06/2011 18:12



Je suis vraiment contente pour toi Mireille, et ton livre le mérite !



M-ILLUMINO-D-IMMENSO 30/05/2011 23:31



Avec mes chaleureuses félicitations, Mireille