SO VIET !

Publié le par Mireille Disdero

 

 


So Viet ! 

Vietnam 
Comité Populaire de la Ville d’Hanoi 


Et quand, des fois 
Avant d’aller babiller avec 
L’arrière-petit-cousin d’Oncle Ho 
Ce sont 4 cages à oiseaux 
Qui gazouillent l’hymne 
National et populaire 

Et quand, souvent 
On écluse ensuite 
Un vrai faux champagne 
Frais d’on ne sait où ni comment 

Alors, on voit un chef de cuisine 
Inventant une sauce Rossini 
A la truffe ou presque 
Et gueulant à qui veut l’entendre 
Que sa salade niçoise, la sienne 
Préfecture Alpes-Maritimes 
C’est tout cru 
Oui ou merde ? 

Et si, en guise d’addition 
Déchiquetée par le Chef 
C’est une multiplication 
De gueules 
Par miroirs interposés 
Une multitude 
Une vague 
Un peuple 
Qui avance 

Alors, en monde flottant 
La tête à Mélanchon s’impose 
En plus tirée sur les côtés 
En plus jaunie sur le papier 
Pas plus prolétaire 
A Hanoi qu’à Argenteuil 
Juste l’élan 
Vous voyez ? 

Alors, oui, alors oui 
On se lève 
Au garde à vous ou presque 
Et comme ça tangue 
Vous sentez ? 
Alors, oui, alors oui 
Ce sont les bras en accolades 
Foncièrement communistes 
Au sens le plus noble du terme 

On y cite même du Blondin 
Antoine Blondin 
(1922-1991 
Entre les deux, sur les routes 
A bicyclette) 


A bicyclette, oui, oui 
Tenez 
Dans la rue 
Elles se reproduisent 
Joliment immenses 
Pour de si petites pédaleuses 
Et lentes et majestueuses 
Comme des jonques 
Glissant 
Au rythme lancinant 
Des haut-parleurs crachotant 
(Consignes militaires) 

Voila, c’est fini 
Les perruches reprennent 
Leur propre chant 
Patriotique 

How are you ? 
So good ! 
So Viet ! 

Voila, tout est fini 
C’est maintenant 
La nuit qui tombe 
Et tout à coup, on sait  
Pourquoi on dit 
D’une nuit 
Qu’elle tombe

 

Hervé Grillot

Publié dans POETES, ECRIVAINS...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 10/04/2012 13:08


C'est bien vu pour le cri.


Belle aprem Quichottine (sourire)

Quichottine 10/04/2012 01:11


Pas si simple...


Mais merci de crier ainsi.