Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SÉLECTION ! ORIENT EXTRÊME

Publié le par Mireille Disdero

Orient extrême est sélectionné ainsi que d'autres titres de la collection Rester vivant, par Opalivres - sélection 1er semestre 2017 romans 11 à 15 ans.

ORIENT EXTRÊME *
Nouvelles, de Mireille DISDERO
Éditions Le Muscadier - Collection (Rester vivant) - 9,50 € 
Cinq nouvelles qui se passent en Asie du Sud-Est : certaines sont courtes (quelques lignes), d’autres nettement plus longues
mais toutes très percutantes et poignantes.
Comme l’histoire de cette adolescente cambodgienne vendue par son père comme domestique et qui revient au village après s’être enfuie, n’étant plus que l’ombre d’elle-même. Elle est bannie par son père et tout le village, et est enfermée au fond du jardin...  

OPALIVRES, promouvoir la littérature jeunesse...                                               

Publié dans NOTES DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

RENCONTRE DU PEPS

Publié le par Mireille Disdero

Les auteurs du PEPS, réunion chez Laurence Op et Vincent - Photo Frédéric Barrès

Les auteurs du PEPS, réunion chez Laurence Op et Vincent - Photo Frédéric Barrès

RENCONTRE DU PEPS
RENCONTRE DU PEPS
Nos hôtes, Laurence et Vincent.

Nos hôtes, Laurence et Vincent.

Samedi premier avril, les auteurs du PEPS se sont réunis chez Laurence Op et Vincent avec un ordre du jour conséquent. La réunion s'est achevée sur un repas mémorable et chaleureux. Merci aux hôtes pour leur accueil, leur gentillesse et toutes les bonnes choses que nous avons dégustées ! Mon retour en France après l'Asie ? je trouve qu'il commence bien. Les plumes et écrivains sont des gens passionnants. Mireille D.

 

Publié dans RENCONTRES, ECRIVAINS...

Partager cet article

Repost 0

TRACE DE POÈTE, LE FESTIVAL !

Publié le par Mireille Disdero

Du 14 avril au 14 mai le festival Trace de poète aura lieu dans le Vaucluse à l’Isle-sur-la-Sorgue ainsi qu’à Coustellet, Maubec, Oppède, Pernes-les-Fontaines et Robion.

Pour sa 18ème édition,  le festival reste fidèle au dialogue entre poésie et arts plastiques, théâtre, philosophie et musique.

Exposition à La fabrique Notre-Dame
Point d’encrage du festival depuis le début, l’exposition est construite autour d’œuvres plastiques en lien avec l’écriture. Entrée libre

Le week-end du vendredi 14 au dimanche 16 avril venez au  Marché des Éditeurs à l’Isle-sur-la-Sorgue. Des livres de poésie, philosophie et des livres d’Artiste seront à découvrir à la Grange Notre-Dame (salle annexe de la Fabrique, voir adresse plus bas). Entrée libre

Au programme des rencontres et des lectures :

Vendredi 14 avril 16h30 - lectures

d'extraits des recueils de

Hélène Dassavray

On ne connait jamais la distance exacte entre soi et la rive

Marlène Tissot

 Lame de fond

Dimanche 16 avril  16h - Lecture

d'extraits du recueil de

Jean Azarel

Le ciel du dessous

Publié dans POETES, RENCONTRES

Partager cet article

Repost 0

RENCONTRES D'AUTEUR AVRIL ET MAI...

Publié le par Mireille Disdero

Après mon départ de Bangkok où j'ai vécu 6 ans, je reviens en Provence et recommence à échanger autour des livres. Avec la sortie récente de "Orient extrême" (un recueil de nouvelles pour des lecteurs adolescents), je vous propose de venir me rencontrer :

*Vendredi 28 avril à 19 heures, pour la sortie de mon nouveau livre Orient extrême, paru dans la collection Rester Vivant des éditions du Muscadier.
Je vous attendrai à la librairie La Portée des Mots, 36 Rue des Frères J. & R. Kennedy, 13300 Salon-de-Provence - Téléphone : 04 90 55 93 20
 
 
*Lundi premier MaiAujourd'hui c'est poésie : je rejoindrai Hélène Dassavray dans son fief poétique, pour une rencontre des poètes, dans le mood de la Boucherie littéraire (plus de détails bientôt !)
 
*Samedi 13 mai toute la journée (10h-18h), je dédicacerai mes ouvrages au Salon du livre Délivrez-vous de Salon-de-Provence (Place des Centuries et Place Saint Michel), avec les Plumes et Ecrivains du Pays Salonais et les éditions La Boucherie Littéraire, avec les poètes Hélène Dassavray et Jean Azarel.

Plus de détails bientôt. Si vous désirez me joindre, mireille.disdero@gmail.com

Partager cet article

Repost 0

MEKONG STORIES, FILM, VIETNAM

Publié le par Mireille Disdero

MEKONG STORIES, FILM, VIETNAM
Sortie le 20 avril 2016 (1h 42min)

Saïgon, début des années 2000. Vu est apprenti photographe, Thang vit de petits trafics et Van rêve de devenir danseuse. Réunis par le tumulte de la ville, ils vont devoir affronter la réalité d’un pays en pleine mutation.

Un film à voir, à revoir... fort et dense, riche en scènes et détails de la vie quotidienne, au Vietnam. 

Publié dans CINEMA

Partager cet article

Repost 0

BABELIO : NOUVELLE CHRONIQUE POUR ORIENT EXTRÊME

Publié le par Mireille Disdero

Le 30 mars 2017 sur Babelio, la chroniqueuse Laurence Lima écrit :
 

Merci à Babelio et aux éditions le Muscadier de m'avoir envoyé ce recueil de nouvelles dans le cadre de la dernière masse critique Jeunesse :)
Ce n'était pas mon premier choix mais ça m'a fait très plaisir de le lire.
Nous avons donc là cinq nouvelles, qui nous plonge en Asie du Sud-Est.
L'infiniment petit est la première, qui se déroule au Vietnam. Plus précisément à Hanoï, un soir d'été. Quatre lignes nous faisant découvrir deux petites filles qui jouent à s'enlever les poux.
C'est un peu court, ça décrit une petite tranche de vie. 
Direction le Cambodge avec "Do yo want a cup of tea ?" , la plus grande nouvelle du recueil.
Nous sommes au sud de la province de Siem Reap, dans les rizières, avec Sinath et sa jumelle Sinoun. Cette dernière a été envoyée en Malaisie et est devenu malgré elle une esclave des temps modernes. Abusée par ses employeurs, elle est revenue dans son pays mais ça se passe très mal, son père l'a enchaîné car elle porte malheur et ne peut que leur apporter des ennuis ! Mais Sinath a décidée de s'occuper de sa jumelle, et de la secourir...
C'est une nouvelle très poignante, très dure, qui montre les croyances des peuples vivant dans des zones reculés. ça dénonce aussi l'esclavagisme moderne. C'est une nouvelle dure à lire par moment mais vraiment pas mal du tout. C'est celle qui m'a le plus intéressée.
Ruelles obscures, la troisième, se déroule en Indonésie, Île de Java, en début de nuit à Jakarta.
8 lignes seulement, mais très poignantes car ça évoque la prostitution enfantine.
Pas besoin de faire de grands discours pour se sentir mal à l'aise ! Elle est courte cette nouvelle mais tout est dit dedans ! 
En Indonésie toujours, mais cette fois ci sur l'île de Bali. Nous découvrons les deux visages de l'île avec un jeune homme venu passer des vacances, et c'est pas mal du tout. Là encore l'auteure parle de la prostitution enfantine.
Certains passages font mal au coeur, mais l'ensemble est bien ficelé et c'est une bonne nouvelle, très intéressante.
Et enfin, la dernière : "Chienne de vie" nous emmène cette fois-ci en Thaïlande, où un chien passe sa journée à l'ombre, se couchant suivant l'ombre. Et toute la journée, les véhicules le contournent.
C'est une nouvelle qui m'a fait sourire, avec une dernière phrase que j'ai trouvé très vraie : "Tant que les hommes contournent le chien endormi au milieu de la rue, rien ne sera perdu pour l'humanité".
J'ai aimé ce recueil de nouvelles sur l'Asie. Je n'ai jamais eu l'occasion d'y aller mais j'ai vu de nombreux reportages sur ce continent et donc les conditions de vie décrites dans ces nouvelles ne m'ont pas étonnées.
J'ai trouvé l'ensemble bien écrit, bien ficelé avec certains passages très touchants.
Je ne regrette pas du tout de l'avoir choisi et de l'avoir lu.
je mets trois étoiles et demie :)

Partager cet article

Repost 0

ORIENT EXTRÊME ET LE REGIONAL

Publié le par Mireille Disdero

Article paru dans le Régional du 22 mars, à propos de mon nouveau livre "Orient extrême"

Article paru dans le Régional du 22 mars, à propos de mon nouveau livre "Orient extrême"

Publié dans ARTICLES, ECRIVAINS...

Partager cet article

Repost 0

RROSE SELAVY NUMERO 2

Publié le par Mireille Disdero

A lire, à découvrir...

A lire, à découvrir...

Rrose Sélavy est une revue artistique et thématique
à parution aléatoire.
Le projet de cette revue est de mettre en lumière des artistes contemporains et de créer un objet imprimé constitué de productions originales (essais, poésie, nouvelles, littéraires, BD, illustrations, photographies…) et de qualité, tant littéraires que graphiques.

Le thème qu'interroge la revue permet de prendre en compte les divers regards et les diverses lectures afin d’appréhender le monde dans sa diversité et donc dans sa richesse.

Partager cet article

Repost 0

INTERVIEW : SABINE DU BLOG MA BIBLIOTHÈQUE BLEUE

Publié le par Mireille Disdero

Par Mélissandre L.

Je ne suis pas autant de blogueuses littéraires qu’il faudrait pour leur rendre justice. C’est un des pans de la blogosphère les plus productifs qui soit après les blogs de mode et c’est plutôt impressionnant qu’elles militent quotidiennement pour la culture et la lecture dans un monde qui prône le divertissement rapide. Du coup, je compense en suivant des personnes d’autant plus enthousiasmantes comme Sabine Lauret qui m’a fait le grand plaisir de répondre à mes petites questions. Sabine a plusieurs casquettes (vous commencez à comprendre comment je choisis mes victimes) et ce que j’aime en particulier dans son profil, c’est qu’elle n’hésite pas à défendre la littérature locale, les nouveaux formats, bref, une blogueuse qui célèbre le présent et le futur de la littérature avec un grand L et beaucoup de positivisme. 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

LIRE L"ARTICLE...

Publié dans ARTICLES, INTERVIEW

Partager cet article

Repost 0

POÉSIE : L'ECRITURE LA VIE - PARUTION

Publié le par Mireille Disdero

Sortie le lundi 20 mars de l'écriture la vie (poésie) de Valérie Canat de Chizy
 
© Les Editions du Petit Rameur, mars 2017 - ISBN 979-10-96733-02-6
Prix 5 € - 28 pages
 
Achetez ici en imprimant ou recopiant sur papier libre le bon de commande en pièce jointe.
 
Achetez chez votre libraire habituel en commandant le livre. Achetez sur Amazon
 

Couverture

Dans L’écriture la vie, Grappes juteuses / d’où suinte l’élixir, Valérie Canat de Chizy écrit le contraste entre la beauté de la campagne brionnaise durant l’été indien et le désastre à l’intérieur de soi, ce désespoir où la lumière n’accède pas.

15 poèmes où s’exprime la nécessité d’enterrer profond / les décombres de la maison / tous mes souvenirs, et de combler le vide intérieur par l’écoute de soi et l’écriture. Ecrire apaise le sentiment d’inexistence. Ecrire restaure les conversations auxquelles on n’a accès que par bribes. Ecrire met en pièce l’incommunicabilité. Mais écrire… est-ce la vie ?

Un recueil subtil, une voix qui cherche un sens, interroge les contrastes. Un titre où nulle ponctuation ne sépare L’écriture et la vie.

Mireille Disdero, août 2016

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>